Mots pour maux : Aimé Césaire

Le retour de la boule au ventre, ce chagrin tout particulier qui commence à nous être familier et qui me rend apathique les premiers instants. C’est Aimé Césaire qui a finalement accompagné mon réveil et ce sont ses mots que j’aimerais vous faire partager.

Carnet de voyage #2 – Amsterdam

Avec des vidéos, des dessins, des collages, des objets scannés et des photos, Anna K. vous emmène le temps d’un article à Amsterdam, où elle a passé quelques jours à Noël…

On a testé pour vous les pâtisseries d’Acide macaron

La team Annakelsat est fan d’acidité : fan de ce pep’s qui vous chamboule les papilles. En surfant sur les internets (comme ne disent pas les jeunes), nous avons découvert Acide macaron. On en avait déjà l’eau à la bouche…

Démocratie : un modèle inopérant ?

Les attentats de 2016 en France, en Belgique et de 2017 en Angleterre, l’inquiétante démocrature d’Erdogan, l’agressivité russe, le Brexit, la victoire de Trump à l’élection américain, la montée de l’extrême droite lors des élections législatives au Pays-Bas nous invitent à réfléchir aux raisons de la colère montante des électeurs -le décalage entre politiciens et le « peuple » ? Un désenchantement général ?- et aux fonctionnements de nos démocraties.

Hamon fait battre le coeur de Bercy

Ce dimanche 19 mars, dès 11h30, la Team Annakelsat était au rendez-vous, à Bercy, pour vivre le premier grand meeting de Benoit Hamon.

On vous raconte, minute par minute (ou presque), le récit de cette journée spéciale.

Carnet de voyage #1 – Maroc

Depuis l’enfance, Anna K. collecte, dessine, raconte ses voyages dans des carnets. Aujourd’hui, elle entre pour vous dans l’ère du numérique et vous propose de découvrir un nouveau format… Cliquez, feuilletez (en « fullscreen » pour une lecture plus confortable), voyagez ! On espère que le carnet vous plaira ! Ces quatre pages ne sont qu’un avant goût…

Les sculptures de Ron Mueck

Une forme colorée envahit le champ de vision d’Anna K. : derrière les vitres de la fondation Cartier, un couple de géants semble se reposer paisiblement à l’ombre d’un parasol. Anna K. a l’impression d’être dans une version hyperréaliste de l’univers de Lewis Carol : elle est émerveillée.